Beauroscope : le grand horoscope de l'été par Beauregard - Festival BEAUREGARD - du 2 au 5 Juillet 2020 - Herouville St-Clair - 14 - Normandie
Beauroscope : le grand horoscope de l'été par Beauregard
29/05

Beauroscope : le grand horoscope de l'été par Beauregard

Ca y est: les portes se rouvrent, le soleil commence à darder ses rayons estivaux et la détente reprend tranquillement ses quartiers. Mais comment aborder cet été placé sous le signe du déconfinement et de l’interdiction des grands rassemblements ? Sera-t-il possible de se repaître de musique live alors que la seule chose qui fait encore lieu de concert ce sont les types qui font des reprises de “Wonderwall” sur les parvis de places ? Allez-vous pécho à la plage derrière la baraque à frites, ou être bloqué dans vos élans romantiques par les distances de sécurité et la fermeture des bords de mer ? Pour le savoir, on a interrogé les astres. Faites place au beauroscope, l’horoscope à la sauce Beauregard.


Bélier : Votre infatigable optimisme vous pousse à espérer la réouverture des terrasses et la reprise des festivals à chaque fois que la barbe bicolore d’Edouard Philippe apparaît à l’écran. Mais les planètes n’ont pas l’air alignées en ce sens pour l’instant alors mettez de côté votre impulsivité, ou pour le dire autrement : inutile de foncer tête baissée dans les murs, vous ne pourrez pas voir vos artistes favoris sur scène pour autant. Profitez plutôt du déconfinement pour mettre à profit votre créativité et votre expertise en matière de concerts en brevetant une nouvelle discipline : les pogos en petit comité et dans le respect des gestes barrières, par exemple.

 

Taureau : Pour vous, les annulations et le reports de festivals, de concerts et de teuf ne sont pas une fatalité. Au contraire. Dans vos oreilles et chez vous c’est une fiesta permanente. Réveil en musique, déjeuner à 120 bpm, goûter-djembé et tous les soirs, y a une after (à 10 personnes max, évidemment). C’est très bon esprit, mais Mercure commence à peine sa rétrogradation, alors veillez à ne pas être trop gourmand. Faites des pauses, temporisez : il faut garder des forces pour le Monde d'après !

 

Gémeaux : Votre sociabilité a clairement été mise à l’épreuve par le confinement. D’ailleurs, vous avez profité des applaudissements quotidiens pour exorciser votre sheitan de la fête en tapant des pieds et des mains avec vos voisins pour remercier les soignants. Mais depuis que vous avez le droit de festoyer avec votre cercle proche, chaque nouvelle soirée est une occasion supplémentaire de tester les limites de votre endurance et le seuil de tolérance au bruit de votre gardien d’immeuble. Pour le bien-être de tout·e·s, calmez un peu le jeu, et troquez votre panoplie de clubbing contre la lecture de Copain des bois, à défaut d’une grosse nouba en pleine nature.

 

Crabe

 

Cancer : Plutôt casanier et créatif dans l’âme : vous appréciez généralement de rester dans votre bulle. Donc le confinement ne vous a pas traumatisé outre mesure, même si ce n’était pas non plus une partie de plaisir. Toutefois, votre imagination habituellement foisonnante est un peu en berne depuis que vous ne pouvez plus gambader dans les parcs, vous rendre dans les salles obscures, ou tout simplement observer les couples de passants s’engueuler en passant des heures attablés au café. Avant hier, vous avez d’ailleurs sérieusement envisagé d’écrire un sonnet à propos de vos cuticules. Ressaisissez-vous petit crabe ! Il existe plein de moyens de retrouver l’inspiration et de s’évader de l’épuisette de l’ennui.

 

Lion : Quand Emmanuel Macron a déclaré qu’on était en guerre, vous l’avez pris au mot. Vous avez immédiatement fait des rations de survie à base de coquillettes et creusé des tranchées dans votre salon. La quarantaine est désormais levée mais au bout de deux mois à ce rythme, vous avez développé une intolérance au gluten en essayant de rentabiliser votre stock de pâtes et vous ne sortez plus qu’en surplus de l’armée ou en treillis militaire. Du calme soldat ! En attendant la signature définitive d’un traité de paix avec le Covid et la reprise des festivals, lancez plutôt l’assaut contre la morosité ambiante en proposant à vos potes des expéditions ponctuelles afin de trouver des munitions pour l’apéro, et le terrain idéal pour améliorer vos états de services au Molkky. Pas de quartier pour la déprime !

 

Vierge : Certains matins vous êtes bien lunés, et vous êtes OK à l’idée de passer l’été à construire des cabanes dans les bois, à fabriquer du gel hydroalcoolique à base de mûres sauvages et à tailler des flûtes en bois de hêtre. Et puis y a d’autres matins, où vous rêvez d’une bonne grosse fête à l’ancienne, sans distance de sécurité, sans limite sonore et où l’hydroalcoolique c’est vous ! Cherchez le juste milieu, entre Saturne et le Soleil, il y des milliards de kilomètres et pleins d’occasions de découvrir d’autres manières de danser. Tenez, si ça se trouve avec votre flûte et vos mûres, y a même de quoi faire des cocktails et des belles chorégraphies qui vous seront bien utiles pour vos prochains festivals.

 

Balance : Ah ba pour vous tout va bien ! Depuis des semaines, vous voilà enfin tranquille et serein.e. Dans le fond vous avez maintenant la meilleure excuse pour rester chez vous, ne pas céder aux obligations sociales, et pour ne rien prévoir de trop stressant cet été ; et ça, ça vous va. Tout de même : faites attention à ne pas trop fusionner avec votre coquille, vous risqueriez de refouler votre goût occasionnel pour des fêtes dignes de ce nom. Alors n’hésitez pas à vous entraîner, de temps en temps, en remobilisant vos meilleurs souvenirs de concerts, de festival ou de teuf.

 



Scorpion : Vous commencez à bouillir intérieurement ? A chaque sortie vous tentez de lancer un pogo (dans le respect des gestes barrières, bien sûr), vous ne quittez plus votre bob et vous avez fabriqué une tireuse à bière que vous emmenez partout avec vous ? Ca va de soi, ça fait partie de votre nature de festivalier rebelle. Mais soyez patient, et calmos les scorpiosses, les fêtes de la reprise n’en seront que plus folles !

 

Sagittaire : Les astres sont formels : votre été sera placé sous le signe du V, un V qui signifie Vodka. Normal : après une longue traversée du désert festive avec pour seuls substituts de soirées des apéros-Zoom aussi rock’n’roll qu’une rediffusion de l’Inspecteur Derrick, vous avez une furieuse envie de vous éclater - dans le respect des gestes barrières bien sûr. Du genre épicurien, vous allez brûler la nouba par les deux bouts - mais attention à la gueule de bois.

 

Capricorne : Au début du confinement, vous aviez de grands projets : (re)lire La recherche du temps perdu, devenir maître yogi grâce à des cours sur YouTube, ou encore réussir la parfaite pizza maison. Et puis de la levure chimique a coulé sous les ponts, et vous avez fini par sacrifier vos grandes ambitions sur l’autel du marathon Netflix. Surtout ne culpabilisez pas : vous êtes à présent super reposé.e et paré.e pour partir à l’aventure cet été.

 

Verseau : De nature aventureuse, vous aviez prévu des plans ambitieux pour les vacances : faire le tour du Kirghizistan à cheval par exemple (après votre inévitable séjour annuel à Beauregard). Privé de vol long courrier comme de concerts, vous voilà fort dépourvu maintenant que l’été est venu. Mais voyez le bon côté des choses : c’est l’occasion de diminuer votre bilan carbone. Exit le trip Easyjet, dites bonjour au cyclotourisme dans les Deux-Sèvres. Vive la décroissance !




Poisson : Yay ! Les planètes nous soufflent ça va être la fête sous votre couette. En couple ? C’est l’occasion de sortir de votre routine de confinement dodo-télétravail-dodo pour partir en week-end dans un rayon de 100km. Célibataire ? Fini de vous la jouer uniquement façon Poucelina : vous allez enfin pouvoir rencontrer vos dates Tinder dans la vraie vie, afin de gambader ensemble main dans la main - recouverte de gel hydroalcoolique, bien sûr.

En savoir plusJ'accepte
Les cookies assurent le bon fonctionnement des services de ce site. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.